Préparation au concours de Sous-Officier de Gendarmerie

Le métier

Le gendarme relève d’un statut militaire (sous-officier) et peut servir dans différentes unités : unités de gendarmerie départementale, escadrons de gendarmerie mobile, Garde républicaine…, afin d’assurer la sécurité publique (surveillance générale, lutte contre la moyenne et grande criminalité, lutte contre l’insécurité routière, maintien de l’ordre en métropole, outre-mer ou à l’étranger).

De nombreuses spécialisations sont possibles : techniciens en investigations criminelles, motocyclistes, maîtres de chien, pilotes de véhicule rapide, moniteurs de sport, membres du GIGN…

Le gendarme respecte la hiérarchie et fait preuve d’un certain nombre de valeurs et d’aptitudes notamment le sens du devoir et de l’honneur, l’esprit d’équipe, l’altruisme, l’intégrité et la disponibilité, la rigueur et le professionnalisme.

Conditions d’inscriptions

  • être âgé de 18 ans au moins, et de 35 ans au plus, au 1er janvier de l’année du concours,
  • être de nationalité française,
  • être en règle au regard des dispositions du code du service national,
  • présenter une bonne moralité et avoir un comportement compatible avec l’exercice de la fonction de sous-officier de gendarmerie,
  • être titulaire du baccalauréat,
  • ne pas s’être déjà présenté trois fois aux épreuves du concours.

Le concours

Admissibilité :

  • Epreuve de composition de culture générale sans documentation – durée 3 heures – coefficient 5
  • Epreuve d’aptitude professionnelle : QCM portant sur des suites ou des ensembles logiques à résoudre – durée 35 minutes – coefficient 2
  • Deux inventaires de personnalité destinés à préparer, pour les candidats admissibles, leur entretien individuel avec un psychologue.

Admission :

  • Entretien avec un psychologue.
  • Entretien avec le jury – 10 minutes de préparation et 20 minutes d’entretien – coefficient 7.
  • Epreuve physique : parcours d’obstacles, simulation de combat, transport de poids – coefficient 3 .

Véritable stratégie de préparation du concours

Le niveau des épreuves du concours s’est élevé depuis quelques années et un candidat mal préparé a très peu de chances de réussir. De plus, l’intégration en école de gendarmerie se fait en fonction du classement au concours, mieux vous êtes classés plus vite vous pouvez rentrer dans l’école. Il est donc indispensable, pour réussir ces épreuves, de connaître parfaitement le programme du concours et de s’entraîner de manière intensive et efficace aux spécificités des épreuves.

Choisir le cours PB c’est optimiser vos chances de réussite

  • en suivant des cours en petit effectif,
  • avec des intervenants qualifiés et connaissant les exigences du concours (professeurs diplômés de l’enseignement supérieur, professeurs d’université, professionnels liés au métier),
  • avec un accompagnement individualisé tout le long de la formation,
  • une ambiance de travail rigoureuse mais toujours conviviale !

Organisation

Préparation première session sur 24 semaines de mi-septembre à fin février (1 semaine de vacances à la toussaint, 2 semaines à Noël et 1 semaine en Février).

MatièresVolume horaire hebdomadaire
Français3 h
Culture générale *3 h
Tests d’aptitudes/Prépa GAV3 h
Concours Blancs (6)4 h

* comprend la Culture Générale Professionnelle, la préparation à l’oral, la préparation aux inventaires de personnalité et à l’entretien avec un psychologue.

 

Préparation intensive sur 5 semaines de fin juin à fin juillet.

MatièresVolume horaire
Français9 h
Culture générale * 9 h
Tests d’aptitudes/Prépa GAV6 h
Concours Blanc (4)4 h

* comprend la Culture Générale Professionnelle, la préparation à l’oral, la préparation aux inventaires de personnalité et à l’entretien avec un psychologue.

Tarifs : nous consulter.5